08 oct. 12

Textes de la performance : "TANGO IN SPACE"

 

 

LA LETTRE D'INTERIM

La tête en lambeau, les yeux vertébraux, la queue suffocantes, les dents pendantes blanchies à la javel de Carolin pour des sols carrelés plus purs. Ce matin précis, je me plaquais dans la file d'attente de l'agence d'intérim pleine à bonder de personnes recherchant à tout prix un travail pénible. Le jeu en valant la chandelle, la télévision, présente sur les lieux du crime de la recherche d'emploi, se faisait les dents sur les charognes des restes zosseux de la galère contemporaine.

Allénouilla mes frères !

Souffrez mes frères !

Trimer mes frères !

Insectes putréfiés et cafards rutilants télévisuels étaient alors prêt à en découdre pour une information croustillantes à livrer chaud chaud les marrons !

À coté, une vieille décatie, pétant la forme de sa jeunesse retrouvée par les moult zopérations chirurgicales, était taccoudée sur le bord de la f'nêt'e droite de l'agence d'intérim sus nommée. Déclamant des poèmes en langue espéranto, elle essayait de regarder de ses yeux vitreux et strabiques, l'œil de droite à gauche, l'autre en haut, le déroulement de la scène quotidienne, répétitive, nerveuse, suffocante qui se tenait devant elle. Sur l'autre rebord de fenêtre il n'y avait personne, juste de la poussière qui se la coulait douce au soleil blanc de décembre en attendant que l'on vienne la ramasser, tranquille la poussière, pas énervée d'un poil la poussière.

Pendant tout ce temps, les caméras tournaient, ce qui donnait surement le tournis au caméraman qui essayait de la maintenir en place et au spectateur assis à l'autre bout du fil de l'image dans son canapé sans dessus dessous.

Cette scène absurde et pourtant bien réelle prenait alors une forme épique et colégram, une vieille dame jeune et ses poèmes strabiques, des caméramans toréadors et leurs caméras folles de rage, des spectateurs sans dessus dessous sur leurs canapés vertigineux, et la poussière tranquille, pas énervée d'un poil la poussière, toujours à se la couler douce sur son rebord de f'nêt'e la poussière.

A ce moment précis, la pression commençait vraiment à monter au guichet et dans les teutês. On n's'occupait plus des personnes qui étaient là avant et qui f'saient la queue, la tête en lambeau, les yeux vertébraux et les dents pendantes blanchies au fluoromax qui racle le carrelage, la rage au ventre et l'envie de tout péter.

 

Y'a rien aujourd'hui Monsieur, mais vous pouvez écrire votre nom sur le cahier de passage et on vous appellera si il y a quelquechose.

Y'a pas grand chose en ce moment, hein ?

 

 

LETTRE DE MOTIVATION

 

Bernard Arnault

Paris, le 20 septembre 2012

Président directeur général du groupe LVMH

  

À l'attention de Monsieur Yohann Rochereau

Monsieur,

 

Suite à l'offre de recherche d'emploi parue sur le site du pôle emploi, nous nous permettons de venir vers vous car celle-ci a suscité notre intérêt.

Après avoir œuvré dans le luxe mondial et en tant que mécène pendant 10 ans dans le monde de l'art contemporain, nous avons été amené à suivre des stages et des formations complémentaires axées sur une direction d'entreprise humble, courtoise et respectueuse de nos employé(e)s. Ces expériences nous confèrent aujourd'hui des compétences pour recevoir nos salarié(e)s avec la plus grande sérénité.

En effet, vous êtes spécialisé dans le domaine de l'art, ce qui pour nous, pourrait être une réelle opportunité pour développer notre entreprise. Dans la conjoncture actuelle, il y a beaucoup de travail pour peu de chercheurs d'emploi, c'est pour cela, que nous faisons appel à vous car votre profil correspond exactement à nos attentes.

 

De plus, nous avons acquis diverses capacités d'entreprise comme la liberté de projet, la non-hiérarchisation, la considération et la redistribution de nos bénéfices à nos salarié(e)s. Tout cela nous a permis de nous enrichir sur le plan de la bienveillance. Nous désirons mettre toutes nos qualités humaines au service de nos employé(e)s.

 

En espérant que notre demande retiendra votre attention, nous restons à votre disposition pour un entretien qui déterminera notre motivation pour vous avoir auprès de nous.

 

Dans l'attente de votre réponse, nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de nos respectueuses salutations.

 

 

Posté par yourane à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Textes de la performance : "TANGO IN SPACE"

Nouveau commentaire